Fontès, un Village en Cœur d'Hérault

La tour de l'horloge

La tradition associe cet édifice au clocher d’une ancienne église Saint-Jean qui semble avoir été la chapelle du château de Fontès. La rue conserve son passage voûtée (sous la tour), vestige du Fontès médiéval. En 1687, on y établit une horloge avec son pic et repic. En 1734, la voûte du porche fut consolidée comme l’atteste cette date gravée dans la pierre et toujours visible aujourd’hui. On y voit également les traces d’une boulangerie comportant la mention écrite : « Boulangerie en IV de la RpM ». Sous la révolution,  la Convention réquisitionna les cloches dont le bronze servait à fabriquer des canons pour la défense de la patrie. Quatre furent enlevées à Fontès, celle de l'horloge qui était fêlée fut conservée. Elle ne sera remplacée qu'en 1818, en même temps que  les deux cloches de l'église paroissiale.
Le bâtiment fut rénové à deux reprises en 1834 et en 1858. En 1871, une nouvelle horloge se remontant deux fois par semaine a été installée. En 1994 elle était remplacée par une horloge mère dont la commande de fait de façon automatique. En 1998 enfin le beffroi a été entièrement restauré.